in

Entreprise : Le travail hybride, la nouvelle norme en 2022

Une enquête réalisée par la plateforme Slack a révélée que 50 % des salariés interrogés évoluent désormais en travail hybride de manière usuelle, signifiant qu’ils alternent entre télétravail et travail en présentiel.

38 % d’entre eux sont parfaitement satisfaits de cette situation et n’envisagent absolument pas de revenir au modèle 100 % présentiel. Ces mêmes 38 % sont même prêts à démissionner si leur employeur leur demande de revenir en arrière. Ce chiffre monte à 57 % pour les salariés de moins de 35 ans.

Cela peut paraître étonnant, mais l’enquête réalisée sur « Ask a Manager » aux États-Unis révèle que les salariés outre-Atlantique ont la même volonté de se maintenir en travail hybride et sont tout autant prêts à démissionner en cas de refus de leur employeur.

Flexibilité horaire et vie personnelle à l’honneur

Dans l’enquête Slack-Opinion Way, les principaux avantages avancés par les nouveaux adeptes de l’hybride sont l’équilibre vie personnelle/vie professionnelle pour 24 % d’entre eux et la flexibilité des horaires pour 25 % d’entre eux. Toutefois, plusieurs inconvénients sont soulevés par les travailleurs hybrides : notamment un sentiment d’isolement durant les journées en télétravail (27 % des répondants), une perte de la qualité de la communication (27 % des répondants) et une perte de productivité (17% des répondants).
Ces inconvénients ont plus particulièrement été ressentis en période de confinements successifs parmi les salariés des grandes entreprises de plus de 2 000 salariés.

De nouveaux outils pour satisfaire au travail hybride

En parallèle à ces données, le fil d’Ariane des travailleurs hybrides est (sans surprise) le digital avec une utilisation massive des technologies. Pour 16 % des répondants, la crise a conduit leur entreprise à intégrer de nouveaux outils à leur organisation, qui s’avèrent plus efficaces. Les gains de productivité induits par l’utilisation de ces logiciels sont patents parmi les équipes de taille importante : 31 % des répondants travaillant dans une équipe de plus de 10 personnes constatent des gains de productivité liés aux nouveaux outils, contre 19 % des répondants travaillant dans une équipe inférieure à 10 personnes.
Soulignons quelques bémols : 11 % des salariés interrogés admettent avoir rencontré des difficultés à utiliser ces logiciels, toute taille d’équipe confondue et pour 11 % leur entreprise a intégré des logiciels inutiles.

Les plateformes collaboratives à l’honneur

De manière générale, les plateformes collaboratives, les technologies les plus populaires en entreprise, permettent à la fois la visioconférence, l’interaction sous forme de messagerie instantanée et le partage de documents avec possibilité de modification en temps réel.
34 % des répondants utilisent une plateforme au moins une fois par semaine et 14 % quotidiennement, ce chiffre montant à 47 % pour les répondants de moins de 35 ans.
Les employés des plus grandes entreprises (effectif entre 100 et 500) sont plus particulièrement adeptes des messageries instantanées de bureau avec une utilisation quotidienne grimpant à 63 %.

Les technologies perçues comme facteur de réussite en sortie de crise

En conséquence, pour les salariés interrogés, ces plateformes ont aidé leur entreprise à affronter la crise et à en sortir, en maintenant l’efficacité au travail (80 % des répondants), l’organisation et la collaboration entre les équipes (78 % des répondants). 43 % des salariés apprécient la flexibilité du travail apportée par ces nouveaux outils du numérique, et 36 % la flexibilité horaire, et 31 % la stimulation de l’intelligence collective générée par eux.
Au final, pour une majorité des salariés l’entreprise est sortie gagnante de la crise sanitaire grâce aux technologies (31 %), grâce au lien social (30 %), au management et à la culture (26 et 27 %) et à la transparence dans la communication (20 %), tout en souhaitant le maintien voire le développement de ces technologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings